The Art of Disney

Bonjour et bienvenue à tous sur The Art of Disney Animation, le blog entièrement dédié aux recherches artistiques des films d'animation Disney ! Créer un long métrage d'animation c'est tout un art! Dessins d'études, peintures, sculptures, story boards, re

16 octobre 2008

Blanche Neige et les Sept Nains

Blanche-Neige-et-les-Sept-Nains-03

Affiche américaine 1937

Il était une fois un producteur de cartoons qui désirait créer quelque chose d'inédit dans le monde de l'animation, quelque chose de grand... C'est en 1934 que Walt Disney commença à parler de son projet de long métrage d'animation à ses artistes, il choisit  pour cela d'adapter le merveilleux conte des frères Grimm, Blanche Neige et les Sept Nains. Cela faisait longtemps que Walt Disney voulait adapter ce conte à l'écran. En 1916, il découvrit au cinéma une version muette du conte avec Margerite Clark dans le rôle de Blanche Neige. C'était le premier film qu'il vit au cinéma et celui-ci le marqua à jamais.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, Blanche Neige et les Sept Nains n'est pas le premier long métrage d'animation jamais réalisé pour le cinéma. En 1917 le cinéaste argentin Quirino Cristiani réalisa El Apostol (L'Apôtre), un long métrage d'animation entièrement réalisé en papiers découpés. Il réitéra l'expérience un an plus tard avec Sin Dejar rastros réalisé avec la même technique. Plus tard, en 1926, la réalisatrice allemande Lotte Reiniger signa Les Aventures du Prince Achmed, un long métrage d'animation en ombres chinoises. Blanche Neige et les Sept Nains est donc le quatrième long métrage d'animation à voir le jour mais le premier réalisé en animation traditionnelle (décors peints et celluloïds).

snow_w11  snow_w12  snowwh10
De g. à d. : un artiste en pleine création d'un décor - une jeune femme repasse un dessin à l'encre sur un celluloïd
- certaine scènes du film ont été tourné avec de vrais acteurs afin que les animateurs s'inspirent de leurs mouvements.

Blanche Neige et les Sept Nains n'aurait pas put voir le jour sans les nombreux courts métrages des studios et en particulier ceux de Mickey Mouse. De 1922 à 1934 les studios Disney n'ont cessé de grandir et leurs réalisations de gagner en popularité. Le succès triomphal de la petite souris permit à Walt Disney de gagner en crédibilité dans le milieu du cinéma hollywoodien mais également de remplir les caisses des studios. Quand la rumeur courut que le producteur de cartoons désirait réaliser un long métrage d'animation beaucoup le prirent pour un fou. Certain disaient que les gens ne supporteraient de rester 1h30 devant un cartoon, d'autres prétendaient que le public aurait mal aux yeux à cause des couleurs vives (à l'époque la couleur était uniquement réservé aux cartoons dont la durée ne dépassait guère les dix minutes). Malgré l'avis mitigé de certains, Walt et son équipe se mirent au travail afin de créer le film le plus ambitieux jamais crée au sein des studios Disney.
La première équipe à plancher sur le film se mis en place début août 1934. Constituée de quelques scénaristes et dessinateurs, l'équipe se trouvait dans une pièce juste à côté du bureau de Walt Disney, afin que celui-ci puisse venir les voir quand bon lui semblait. Il les avait convoqué un soir pour leur faire part de son projet, et leur raconta tout le film avec un grand enthousiasme. Très peu de personnes étaient au courant du projet aux studios, Walt avait certainement peur des fuites, un autre studio pouvait très bien préparer un long métrage d'animation en secret afin de le doubler.

foto06w  foto1410  foto0910
De gauche à droite : Les animateurs prennent des cours de physique - deux artistes en plein travail d'animation
- certain décors furent réalisé en maquette afin de mieux les retranscrire sur le papier

Les moyens mis en place pour la réalisation de Blanche Neige et les Sept Nains furent considérables. Le budget conséquent (1 500 000$) fit véritablement exploser les comptes de l'entreprise! Les effectifs furent également revus à la hausse, le personnel passa ainsi de 200 à plus de 800 employés! Mais ces chiffres qui font tourner la tête ne sont pas anodins, Walt Disney a vraiment tout fait pour que son film soit le plus beau jamais crée. Les courts métrages furent une nouvelle fois très utiles afin de tester les différentes techniques et effets spéciaux qui seront utilisés dans le long métrage. Le court métrage le plus marquant de cette période fut le Silly Symphonie The Old Mill sorti en 1936. On y retrouve l'utilisation de la toute nouvelle caméra multiplane spécialement crée pour la réalisation de Blanche Neige et les Sept Nains. Cette caméra a comme particularité d'être composée de plusieurs étages comportant chacun un plateau de verre où l'on pose une partie du décor afin de créer un effet de profondeur. Les premiers plan étaient ainsi disposés très proches de l'objectif et les arrières-plans plus éloignés.
Pour créer Blanche Neige et les Sept Nains, Walt se devait également d'améliorer la formation de ses artistes. Un certain nombre d'entre eux prirent ainsi des cours du soir directement aux studios afin d'étudier en profondeur les mouvements du corps humain et des objets. Et les résultats furent spectaculaires! En seulement quelques mois la qualité d'animation des courts métrages évolua à pas de géant et la préparation de Blanche Neige et les Sept Nains pouvait enfin prendre son envol. Pour se rendre compte de cette évolution il suffit de regarder la différence de réalisme entre le personnage féminin de La Déesse du Printemps sorti en 1934 et le personnage de Blanche Neige. On ne peut pas croire que seulement trois années les séparent! L'animation de la première a l'air toute molle, sans articulation en ne tenant pas compte de la gravité ou du mouvement du drapé. Les progrès entre ces deux personnages sont tout simplement extraordinaires.

swrevi10  newspa10  foto1910
De gauche à droite : La Déesse du Printemps (1934) - la voix originale de la Reine/Sorcière : Lucile La Verne
- un cel terminé sur un décor, les cels sont toujours peints à l'envers afin de ne pas dépasser sur les traits à l'encre

Le style graphique de Blanche Neige et les Sept Nains se rapproche beaucoup des illustrations européennes de la fin du XIXème, début du XXème siècle. Pour arriver à ce rendu si particulier les studios Disney firent appel au dessinateur suisse Albert Hurter. Ce dernier fut engagé en 1932 et travailla sur tout les aspects visuels du film, que ce soit les personnages ou les décors. L'illustrateur Gustaf Tenggren influença également beaucoup le style graphique du film. Qui de mieux que deux grands artistes d'origine européenne pour adapter un conte des frères Grimm!
Les premières scènes animées furent terminé début 1936. Grâce au procédé de rotoscopie crée spécialement pour le film, il était possible de reprendre les mouvements d'un acteur afin de les transposer en animation. Ce procédé permit de gagner en réalisme et ne pouvait rendre les personnages du long métrage que plus crédible. La plupart du temps les dessins obtenus avec ce procédé ne servaient que de référence, il était rare que les animateurs les utilise tels quel pour un personnage.
Grâce à ce film de jeunes artistes fraîchement arrivés aux studios purent également faire leur preuves. Ce fut le cas par exemple de Joe Grant qui travailla sur le design de la reine et de la sorcière. Son travail exceptionnel sur ce personnage ainsi que sur Pinocchio lui permirent d'évoluer et de s'occuper par la suite du scénario de Dumbo. Wolgang Reitherman quant à lui eu l'opportunité d'animer un personnage complexe en s'occupant du miroir magique.

foto0110  300px-10  waltli10
De gauche à droite : un artiste peaufine un dessin du storyboard - Walt Disney présentant les sept nains
- Walt Disney et sa femme lors de l'avant-première au Carthay Circle Theater de Los Angeles le 21 décembre 1937

Après trois années remplies de craintes et de doutes (tout l'argent des studios était parti dans ce projet), la production de Blanche Neige et les Sept Nains était terminée. Le film fut présenté en avant-première le 21 décembre 1937 au Carthay Circle Theater de Los Angeles. Toute les grandes pontes d'Hollywood se déplacèrent pour découvrir l'œuvre majeure d'un homme que l'on considérait déjà comme hors du commun. Les spectateurs (amis comme détracteurs) furent tous éblouies par le film, beaucoup ressortirent de la salle complètement estomaqués. Les critiques furent également unanimes, Walt Disney avait signé avec Blanche Neige et les Sept Nains son plus grand chef-d'œuvre! Ce dernier prouva ainsi qu'il était possible de réaliser un long métrage en animation qui soit aussi épique, drôle et émouvant qu'un film live.
Le film fut récompensé par l'Oscar de la meilleure musique et Walt Disney reçut un Oscar d'honneur accompagné de sept petits Oscars (symbolisant les sept nains) pour son travail sur Blanche Neige et les Sept Nains qui permit à l'animation d'atteindre des sommets.
Six mois après la sortie du film, les dettes des studios étaient épongés avec un bénéfice net de plus de deux millions de dollars! Avec cet argent Walt Disney construit ses nouveaux studios d'animation sur Buena Vista Street à Burbank...

 

Recherches graphiques des personnages :

il_etait_une_fois_walt_disney2_02

 

Le Prince vu par Ken Anderson :

andersonprince3

andersonprince2

andersonprince1

 

La Sorcière et la Reine vu par Joe Grant :

img266_02_02

img349

aam2_02

h5_1__02
h6_1__02

 

Décor de la chaumière (études préliminaires, layout et décor final) :

15668972

img353

img352

img351

 

Autres études préliminaires :

img358

img359

15668710

15668725

15668836

15668998

img354

img365

img091_petit

 

Dessins de Gustaf Tenggren :

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 01

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 02

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 03

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 04

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 05

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 06

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 07

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 08

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 09

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 10

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 11

Gustaf Tenggren - Blanche Neige et les Sept Nains 12

 

Storyboards :

Snow_20white_20dwarfs_204_20sm

Snow_20white_20Roto2sm

Snow_white_Roto1sm

img361

img360

15668692

15668745

15668761

15668786

15668795

15668847

15668868

15668886

15668944

15668985

15669028

15669046

15669062

15669078

15669101

15669113

15669126

 

Recherches personnages :

Blanche Neige :

PDVD_184    PDVD_185    PDVD_186

PDVD_183    PDVD_187    PDVD_196

PDVD_188    PDVD_197    PDVD_198

PDVD_199    PDVD_200    PDVD_201

PDVD_202    il_etait_une_fois_walt_disney2    PDVD_204

PDVD_205    PDVD_206    PDVD_207

PDVD_208    PDVD_209    PDVD_210

PDVD_223    PDVD_225

 

Les nains :

PDVD_235    PDVD_236    PDVD_237

PDVD_238    PDVD_239    PDVD_240

PDVD_243    PDVD_244    PDVD_245

PDVD_246    PDVD_247    PDVD_269

PDVD_272    PDVD_278    PDVD_288

PDVD_289    PDVD_290    PDVD_291

PDVD_292    PDVD_296    PDVD_297

PDVD_306    PDVD_312    PDVD_313

PDVD_314    PDVD_318    PDVD_324

PDVD_325    PDVD_327    PDVD_328

PDVD_334    PDVD_335    PDVD_336

PDVD_343    PDVD_344    PDVD_348

PDVD_356    PDVD_357    PDVD_359

PDVD_360    PDVD_361

 

La Reine :

PDVD_368    PDVD_369    PDVD_374

PDVD_375    PDVD_376    PDVD_382

PDVD_383    PDVD_384    PDVD_387

img349    PDVD_388    PDVD_389

PDVD_392

 

La Sorcière :

PDVD_396    PDVD_397    PDVD_398

PDVD_399    PDVD_400    PDVD_401

PDVD_402    PDVD_403    PDVD_405

PDVD_406    PDVD_407    PDVD_408

PDVD_409    PDVD_410    PDVD_411

PDVD_417    PDVD_418    PDVD_427

 

Le Prince :

PDVD_436    PDVD_437    PDVD_438

 

Les oiseaux :

PDVD_462    PDVD_463    PDVD_464

PDVD_467    PDVD_466    PDVD_469

 

Décors :

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14