The Art of Disney

Bonjour et bienvenue à tous sur The Art of Disney Animation, le blog entièrement dédié aux recherches artistiques des films d'animation Disney ! Créer un long métrage d'animation c'est tout un art! Dessins d'études, peintures, sculptures, story boards, re

29 mai 2008

Il Etait une Fois

19746660_p
o

_dition_fran_aise_collector_02Depuis hier vous pouvez retrouver dans les rayons le dvd d'Il Etait une Fois en édition simple et collector mais également en dvd Blu-ray. A cette occasion je vous invite à découvrir le travail de Christophe Vacher, un français ayant travaillé sur le film. Cet artiste n'en est pas à ses débuts aux seins des studios Disney puisqu'il a déjà travaillé sur Le Bossu de Notre Dame, Tarzan, Fantasia 2000, Dinosaure ou bien encore La Planète au Trésor. Son travail est centré principalement sur les décors de la partie animée du film, mais également sur les ambiances colorimétriques (color keys).

o

Castle1

Garden_BG

Well_series1_02_02

Well_series2_02_02

Well_series2_04

Well_series2_03

Well_series1_02

Garden_color_02

Garden_color

Int_Cottage

Color_script

TestBackground

o

 

Posté par Cobain59 à 10:48 - Il Etait une Fois - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mai 2008

Saludos Amigos

79336705_o

r1ta0fui_02Sixième long métrage des Walt Disney Animation Studios, Saludos Amigos est sorti le 6 février 1943. Sa production débuta en 1941, après le retour d'un groupe d'artistes des studios d'un grand voyage en Amérique du Sud. Ce voyage avait pour but de promouvoir les valeurs américaines et parer ainsi la montée de l'influence de l'Allemagne nazie dans les différents pays du sud du continent.
Les temps sont durs aux studios Disney, après la fermeture du marché européen en 1939, une grève générale éclate en 1941, la plupart des employés réclamant les primes qui leur avaient été promises durant la production de Blanche Neige et les Sept Nains. Au lieu de satisfaire ses employés, Disney avait alors décidé de mettre en chantier de nouveaux studios à Burbank, jugeant ceux d'Hyperion Avenue trop petits. La proposition du gouvernement américain d'envoyer Walt Disney et son équipe d'artistes en Amérique du Sud arriva donc à point nommé et lui permis ainsi de s'éloigner du conflit. Parmi les membres qui l'accompagnèrent on trouvait Lee et Mary Blair, Frank Thomas ou bien encore Norm Ferguson. De ce voyage naîtra donc Saludos Amigos mais aussi Les Trois Caballeros sorti en 1945.

c_petit  c_14_petit  c_22_petit

Saludos Amigos est particulier en bien des points. Premièrement c'est le plus court Grand Classique jamais produit, 46 petites minutes! Ensuite c'est le seul Grand Classique où apparaît Walt Disney en personne, jouant dans les différentes scènes lives incorporées entre chaque courts métrages animés. Le temps étant à l'économie, relier plusieurs courts métrages entre eux était la meilleure solution afin de ne pas trop dépenser d'argent. On appellera très vite ce genre de long métrages des films packages. Saludos Amigos est composé de quatre courts métrages:
- Lake Titicaca : Donald joue le rôle d'un touriste lambda qui visite les abords du célèbre lac
- Pedro : nous suivons les aventures d'un petit avion traversant les Andes pour livrer le courrier
- El Gaucho Goofy : Dingo se met dans la peau d'un Cow Boy américain se retrouvant dans la pampa
- Aquarela Do Brasil : Donald rencontre Jose Carioca, un perroquet possédé par la samba qui lui fait goûter les plaisirs de son pays

c_1_petit  c_7_petit  c_20_petit

Saludos Amigos sera très bien accueillie à sa sortie en février 1943, même si certain lui reprochèrent d'être beaucoup moins abouti que les anciens Grands Classiques. Le film sera même un véritable triomphe en Amérique du Sud. Il fut nommé trois fois aux Oscars® pour la meilleure musique, le meilleur son et la meilleure chanson (catégories dans lesquelles les films d'animation du studio vont souvent se retrouver).

 

img058_02

img224

img225

img225 02

img225 03

img225 04

0107sal04

pdvd_019

474065204_3f310f5c98_o

1lake

Posté par Cobain59 à 11:16 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mai 2008

Frank Thomas

Frank_Thomas
o

Frank Thomas est l'animateur qui a instillé une véritable personnalité dans ses personnages animés Disney. Les plus mémorables ainsi que les moments les plus touchants à l'écran, ont été animés par Frank. Pour citer les exemples les plus marquant, on peut parler des nains, pleurant devant le cercueil de Blanche Neige dans Blanche Neige et les Sept Nains, ou alors Bambi et PanPan apprenant à patiner dans Bambi, mais aussi la fameuse séquence des spaghettis dans La Belle et le Clochard.

img371
The Brave Little Tailor (1938)

Frank Thomas est né le 5 septembre 1912 à Fresno en Californie, après avoir terminé ses études à l'université de Stanford, il alla étudier au Chouinard Art Institute à Los Angeles. Tandis qu'il habitait dans une chambre chez l'habitant à Hollywood, il rencontra un compatriote de l'université de Stanford qui travaillait comme artiste aux Walt Disney studios. C'est ainsi qu'il appris qu'un recrutement allait avoir lieu, et qu'il rejoignit l'équipe le 24 septembre 1934, en tant qu'employé n°224 pour travailler sur le court métrage Mickey's Elephant.

bambi07_big
Bambi (1942)

Parmi ses contributions aux autres courts métrages des studios, on peut citer les scènes avec Mickey Mouse et le roi dans The Brave Little Tailor (1938), celles avec Mickey et l'ours dans Chien d'arrêt (1939) ainsi que les scènes en allemand dans Education for Death (1942), un film de propagande de la Seconde Guerre mondiale qu'il anima juste avant son incorporation dans la Air Force.
Au fil des années, Franck travailla sur presque 20 longs métrages animés dont Pinocchio, Peter Pan, La Belle au Bois Dormant, Cendrillon, Le Livre de la Jungle et Les 101 Dalmatiens. Il accompagna Walt Disney avec d'autres artistes sélectionnés pour un tour de l'Amérique du Sud en 1941, ce qui donna à la firme les longs métrages Saludos Amigos et Les Trois Caballeros.
Pendant son temps libre, Frank jouait du piano pour les fameux et internationaux "Firehouse Five Plus Two", un orchestre de jazz et de ragtime, avec d'autres artistes Disney dont Ward Kimball.

FrankThomasObit2_Disney

Après 45 ans de services auprès des studios, Frank parti à la retraite en 1978. Il écrivit alors plusieurs livres avec son collègue et ami Ollie Johnston, "Disney Animation: The Illusion of Life", publié pour la première fois chez Abbeville Press en 1981. Ce livre est considéré comme la bible des animateurs pour l'animation traditionnelle à la main et principalement pour l'animation des personnages de style Disney, il a été réédité à de nombreuses reprises. Ils écrivèrent également "Too Funny For Words: Disney's Greatest Sight Gags" (Abbeville Press, 1990), "Walt Disney's Bambi: The Story and the Film" (Disney Editions, 1990), et "The Disney Villain" (Disney Editions, 1993).

booktheillusionoflifewp5

Il lui fut rendu hommage en 1995 dans le court métrage de Mickey Runaway Brain dans lequel un méchant fut appelé "Dr. Frankenollie". Tout comme son compère Ollie Johnston, Frank Thomas sorti de sa retraite à deux reprises pour des longs métrages co-produits par Disney, ils donnèrent tout les deux leurs voix (version anglaise uniquement) à leurs caricatures dans Le Géant de fer (1999) sous la forme de deux mécaniciens ferroviaires et dans Les Indestructibles (2004) deux vieux messieurs déclarant "That's old school..." "Yeah, no school like the old school."

01_02   519Z0WV7Y7L_02 tt01_02

Les deux amis furent mis à l'honneur dans un documentaire biographique de 1995, Frank and Ollie, dirigé par Theodore Thomas, fils de Frank, présenté au Festival international du film de Toronto. Ce documentaire mets en avant leurs carrières professionnelles, la vie privée et leur amitié. Vous pouvez retrouver ce documentaire en vidéo et DVD zone 1. A ce jour l'une des biographies les plus complètes reste le livre de John Canemaker Walt Disney's Nine Old Men & The Art of Animation (2001). Frank Thomas est décédé le 8 septembre 2004 à Flintridge en Californie.

o
o


Filmographie :


- Mickey's Circus (1936) (animator)
- Mickey's Elephant (1936) (animator)
- More Kittens (1936) (animator)
- Little Hiawatha (1937) (animator)
- Snow White and the Seven Dwarfs (1937) (animator : the seven dwarfs)
- Brave Little Tailor (1938) (animator)
- The Practical Pig (1939) (animator)
- The Pointer (1939) (animator)
- Pinocchio (1940) (animation director : Pinocchio on strings & puppet show)
- Fantasia (1940) (animator)
- Dumbo (1941) (supervising animator)
- Bambi (1942) (supervising animator: Thumper)
- Education for Death (1943) (animator)
- Victory Vehicles (1943) (animator)
- The Winged Scourge (1943) (animator)
- The Three Caballeros (1944) (animator : The Flying Gaucho)
- Melody Time (1948) (animator: "Johnny Appleseed")
- The Wind in the Willows (1949) (character animator)
- The Adventures of Ichabod and Mr. Toad (1949) (directing animator)
- Cinderella (1950) (directing animator : Stepmother, Duke)
- Alice in Wonderland (1951) (directing animator: Doorknob and Queen of Hearts)
- Peter Pan (1953) (directing animator : Captain Hook)
- Lady and the Tramp (1955) (directing animator : Jock and the Spaghettis sequence)
- The Legend of Sleepy Hollow (1958) (animator)
- Sleeping Beauty (1959) (directing animator : Flora, Fauna & Merryweather)
- Donald in Mathmagic Land (1959) (animator)
- One Hundred and One Dalmatians (1961) (directing animator : Pongo, Perdita, Puppies)
- "Disneyland" (animator) (1 episode, 1961)
   - The Hunting Instinct (1961) TV episode (animator)
- The Sword in the Stone (1963) (directing animator : Squirrels, Madam Mim)
- Mary Poppins (1964) (animator : Penguins as dancers)
- The Jungle Book (1967/I) (directing animator : Mowgli, Kaa, Baloo and King Louie)
- Winnie the Pooh and the Blustery Day (1968) (animator : Pooh, Piglet)
- The AristoCats (1970) (animation director : O'Malley, Duchess, Geese, Napoleon, Lafayette, Butler)
- Robin Hood (1973) (directing animator : Robin Hood as Stork, Maid Marian, Bunnies, Toby, Sheriff)
- Winnie the Pooh and Tigger Too! (1974) (supervising animator)
- The Madcap Adventures of Mr. Toad (1975) (animator)
- The Many Adventures of Winnie the Pooh (1977) (animator)
- The Rescuers (1977) (directing animator : Bernard, Bianca, Crocodiles, Chairman, Ellie Mae, Luke, Orville)
- The Fox and the Hound (1981) (directing animator : young Tod, young Copper)

o

Disney Family Album : partie 01 - partie 02 - partie 03

o

Posté par Cobain59 à 11:25 - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mai 2008

La Belle au Bois Dormant

25850373

poster1959_02Sleeping Beauty (La Belle au Bois Dormant), sorti en 1959, est considéré comme le dernier Grand Classique du second âge d'or des studios Disney qui avait débuté avec Cendrillon en 1950 (bien que ceux venant après sont tout aussi bons mais très différents). D'un budget de six millions de dollars, c'était à l'époque le film d'animation le plus cher jamais réalisé. Le film est encore plus ambitieux que n'importe quel autre film d'animation du studio, il permettra à l'animation d'atteindre des sommets, de devenir un art à part entière.
Inspiré d'un conte de Perrault publié en 1697 (réécrit par les frère Grimm en 1812), le scénario de La Belle au Bois Dormant fut adapté par Ed Penner et Joe Rinladi qui s'inspirèrent des deux versions précédentes pour écrire leur propre version. Une première mouture du story board fut soumise à Walt Disney en juin 1952. Il la refusa. Elle présentait trop de similitudes avec Blanche Neige et les Sept Nains et Cendrillon. Accaparé par l'ouverture de Disneyland, la production de documentaires, de films de fiction et d'émissions de télévision, il délégua Ken Peterson, Don Da Gradi et Ken Anderson pour produire La Belle au Bois Dormant. Cependant il assistait souvent aux réunions de scénarios.
Le dessin animé se voulant réaliste, un film live fut tourné sous la direction de Clyde Geronimi et d'Eric Larson afin d'aider les animateurs dans leur travail. Jamais un dessin animé de Walt Disney n'avait bénéficié d'un travail préparatoire aussi poussé. La production du fil dura cinq ans au lieu de trois habituellement en raison de l'utilisation du format Technirama 70 mm (les décors étant bien plus larges, il fallut plus de temps pour les réaliser). Deux caméras multiplanes furent employées : l'une verticale pour les scènes de forêt et l'autre horizontale lorsque l'on pénètre à l'intérieur du château.
Les artistes comme Albert Hurter, Gustaf Tenggren et Mary Blair avaient influencé les dessins animés précédents, mais jamais l'un d'eux n'avait été à la fois le créateur du style graphique du film et le superviseur des décors. Disney choisit Eyvind Earle comme directeur artistique de La Belle au Bois Dormant. Il réalisa entre 1954 et 1959 des centaines d'études péliminaires et décors panoramiques à la gouache, sa technique de prédilection.
Pour la bande originale du film, le choix fut fait d'adapter la musique composée par Tchaïkovsky pour le Ballet du même nom en 1890. Walt Disney demanda à un jeune musicien, George Bruns, de s'occuper de l'adaptation. Bruns composa de nouvelles mélodies dans l'esprit du grand compositeur pour répondre aux exigences narratives du dessin animé.
Le première du film eut lieu le 29 janvier 1959. Malgré un véritable succès d'estime, le budget pharamineux ne fut remboursé que plusieurs décennies plus tard. La Belle au Bois Dormant demeure aujourd'hui l'un des dessins animés préférés des artistes du studio Disney.

 

Recherches d'Eyvind Earle :

15ealre01   15earle02    70108_800

book_sleeping_page    cradle    maleficent_sleeping

earle_beauty_a    earle_beauty_b    earle_beauty_c

earle_beauty_d    img029_02    img031_02

fire_sleeping    img030_02    PDVD_052

img032_02    img033_02    img034_02

PDVD_028    PDVD_029    PDVD_030

PDVD_053    PDVD_054    PDVD_057

PDVD_059    PDVD_061    PDVD_062

SleepingBeauty_0950_DSC_4458b_5_980

1499117967_a944138da6_o

SleepingBeauty_0963_DSC_4005b_5_980

SleepingBeauty_1443_DSC_4040b_5_980

SlelepingBeauty_0961_DSC_4004b_5_980

earle_beauty_d

SleepingBeauty_0962_DSC_4003b_5_980

aurora2

0118sleep24

0118sleep02

 

Autres recherches graphiques :

051

052_copie_petit
070

img369

Malef

112

112_02

112_03

oreb_rabbitsb

SleepingBeauty_0258a_5_980

SleepingBeauty_1166_6_Ref_Johnson_2Mod

Untitled_1

Untitled_2

 

 

Recherche graphiques de Flora, Pâquerette et Pimprenelle :

Fairies_1

Fairies_2

Fairies_3

Fairies_4

Fairies_5

Fairies_6

fairies_7

Fairies_8_02

fairies_9

Fairies_12

Merry_3

Fauna_1

Flora_1b

Flora_2

114_03

Dessins de Kay Nielsen :

15KNielsen001

25knielsen01

KayNielsenPrince

KayNielsenPrince2

KayNielsenPrince3

Décors HD :

018_50E_BR_IMG_US_023

largesleeping_20beauty_20blu_ray4

18 mai 2008

Dumbo

 

walt_dumbo8556

 

1941_d10_02Quatrième long métrage des Walt Disney Animation Studios, Dumbo est sorti le 23 octobre 1941 aux États-Unis et seulement en 1947 en France à cause de la guerre. Le film fit l'ouverture de la seconde édition du festival de Cannes puis sorti dans les salles de cinéma le 25 octobre 1947. Dumbo se détache fortement des autres longs métrages d'animation de l'époque, misant sur la simplicité et l'émotion. Malgré la qualité indéniable de ses films, Walt Disney se rendit compte qu'il devait restreindre ses ambitions. Fantasia sorti une année plus tôt fut un échec, le public n'en attendait peut-être pas autant d'un producteur de cartoons !

La réalisation de Dumbo débuta donc en 1939, peu après le début de la Seconde Guerre Mondiale en Europe. Plus préoccupé par la production de Bambi qui était en chantier depuis la sortie de Blanche Neige et les Sept Nains, Walt Disney ne s'investit guère dans la production de Dumbo, croyant plus au succès de Bambi. De plus, les studios étaient en pleine production de cartoons de propagande et une partie de l'équipe s'apprêtait à partir en Amérique du Sud pour le compte du gouvernement américain afin de renforcer les liens avec ces pays (voyage qui donnera naissance à deux films, Saludos Amigos en 1943 et Les Trois Caballeros en 1945). Un voyage qui arriva à point nommé le studios traversant une grave crise en raison de la grève de la plupart des employés.
Dumbo est tiré du livre du même nom écrit par de Helen Aberson et Harold Pearl, son adaptation fut confié à Joe Grant et Dick Huemer. Le but était alors de rester dans la simplicité, le film ne dépassant guère 65 minutes. Et c'est d'ailleurs ça qui fera sa force, son récit simple et émouvant fut adopté immédiatement par le public et la critique !

Le budget du film étant trois fois moins important que pour un long métrage d'animation habituel, les décors sont également d'une simplicité tout à fait charmante. L'animation quant à elle reste de grande qualité, Dumbo étant un personnage muet il fallait que toutes ses émotions passent par sa gestuelle et ses expressions, ce qui, on peut le dire est plutôt réussi ! Son style graphique se rapproche alors plus des cartoons du studio que de ses précédents films. On doit l'animation du personnage de Dumbo à Bill Tytla qui anima également le démon dans la séquence de Fantasia "Une Nuit sur le Mont Chauve". Timothée la souris fut confié à Woolie Reitherman, encore alors jeune animateur plein d'ambitions (il finira réalisateur des films d'animation Disney des années 60 et 70). Enfin les corbeaux furent magnifiquement animé par Ward Kimball, le spécialiste des personnages loufoques.

Malgré sa sortie en salle deux semaines avant l'attaque de Pearl Harbor, Dumbo fut un succès et permis de remplir de nouveaux les caisses du studio. On a donc bien  affaire à un chef-d'oeuvre, sous ses allures très simples, l'histoire de Dumbo fait avant tout passer de l'émotion et c'est bien tout ce qui compte pour passer un agréable moment ! Retrouvez ci-dessous de magnifiques dessins de storyboards, quelques concept arts et les dessins préparatoires de la fameuse scène des éléphants roses !

 


img345

img346

img347

DumboPeet

img343

img344

img348

img571_03_02

img569_01_02

img569 02

img569_03_02

img570_02_02

img570

pdvd_049

pdvd_050

pdvd_052

pdvd_054

pdvd_055

pdvd_056

pdvd_057

img292 copie

02_02

01

dumbo_1

img293_02

Dumbocasey

Casey_Jr_1

Casey Jr 2

Casey_Jr_3

Casey_Jr_4

Dumbo_CD_switch_crossingPS

Dumbo_CD_train_signalPS

 

Recherches personnage Dumbo :

PDVD_001    PDVD_002    PDVD_003

PDVD_004    PDVD_005    PDVD_006

PDVD_007    PDVD_008    PDVD_012

PDVD_010    PDVD_011    PDVD_009

PDVD_013    PDVD_021

Posté par Cobain59 à 13:24 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2008

La Ferme se Rebelle

25613859

 

home_on_the_range_xlg_0244ème long métrage des Walt Disney Animation Studios, Home on the Range (La Ferme se Rebelle), sorti en 2004 est également le dernier Disney réalisé en 2D. Au vu du très grand succès des films d'animation en 3D (et particulièrement ceux de Pixar), Disney pris une décision aux conséquences bien malheureuses : fermer son département 2D. L'annonce de cette fermeture souleva un tolet de grogne dans la communauté de fans qui ne comprenaient pas pourquoi la firme désirait tant faire uniquement de la 3D alors que son support de prédilection a toujours été la 2D. Mais ce que Disney (et aussi certain fans) n'a pas compris en faisant cela c'est que ce n'est pas le support qui fait qu'un film est bon, c'est avant tout son histoire! Passer à la 3D n'y changea donc rien, ce fut même encore pire (Chicken Little et Bienvenue chez les Robinson font partie des plus grands flops du studio).
C'est donc avec La Ferme se rebelle que se tourne une page historique du studio, un film modeste certes mais non dénué de qualité. Il fait partie avec Kuzco l'Empereur Mégalo et Lilo & Stitch (deux très belles surprises) de ces films au budget réduit mais où les histoires et les personnages paraissent bizarrement bien mieux travaillées!
L'histoire de ces trois vaches du far west est vraiment agréable à suivre, et leur caractère bien trempé les rend hilarantes, en particulier Maggy la chef du trio, une vrai vache rebelle ! Le style graphique du film rappel fortement celui des cartoons des années 40 et 50, avec ses décors aux plaques de couleurs vives et ses personnages très anguleux, quel bonheur de retrouver un style si accrocheur! Mais vous vous en rendrez mieux compte avec les dessins postés en bas de cette article.
J'ai dit que c'était le dernier Disney en 2D... Eh bien non ! Depuis l'arrivée de John Lasseter à la tête du département animation de Disney les choses ont beaucoup bougé et une de ses premières décisions fut de rouvrir le département 2D ! De nouveaux projets 2D sont alors mis en chantier. Tout d'abord deux courts métrages : Comment Brancher son Home Cinema (qui fait revivre le mythique Dingo) et La Ballade de Nessie. Mais aussi deux longs métrages : La Princesse et la Grenouille sorti en 2009 et Winnie l'Ourson sorti en 2011.

 

 

img324

img326_02

img327

img329_02

img330_02

img331 

img340 

img332 

img333 

img334_02 

img335 

img336 

img337 

img338 

img341 

img342

Posté par Cobain59 à 18:37 - La Ferme se Rebelle - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2008

La Boîte à Musique

Logo
o

1946_m10_02La Boîte à Musique est le huitième long métrage des Walt Disney Animation Studios. Sorti le 15 août 1946 aux États-Unis, c'est le premier film à sortir après-guerre. Durant près de quatre années, les studios Disney avaient été réquisitionné par l'armée américaine afin de créer des films d'animation de propagande ainsi que d'autres parlant de l'amitié entre les États-Unis et l'Amérique latine (Saludos Amigos, Les Trois Caballeros), la patriotisme était donc de mise! Ces différents films permirent aux studios de continuer ses activités durant la guerre mais n'engendrèrent que très peu de bénéfices, la marché européen étant totalement fermé. La solution fut donc prise de réaliser des films à coût réduit (Pinocchio, Fantasia ou encore Bambi avaient coûté une véritable fortune). C'est ainsi que pendant encore quelques années le studio ne sorti que des films dit "package". Les films package étaient en fait une suite de courts métrages réunis afin de créer un long métrage d'1h30. Inauguré en 1943 avec Saludos Amigos, ce style perdura jusqu'en 1949 avec Le Crapaud et le Maître d'Ecole.

La Boîte à Musique est lui constitué de onze courts métrages à la qualité assez inégale. Certain sont de véritable petits bijoux : The Martins and the Coys, All the Cats Join In, Casey at the Bat (qui aura droit à une suite en 1954, Casey Bats Again), Peter and the Wolf, Johnny Fedora and Alice Bluebonnet, The Whale Who Wanted to Sing at the Met. D'autre sont par contre ennuyeux et plutôt médiocres : Blue Bayou (réalisé à l'origine pour la suite de Fantasia), Without You, Two Silhouettes, After You've Gone. Les courts de qualité étant plus nombreux on peut tout de même dire que ce long métrage reste intéressant pour tout passioné d'animation.

La Boîte à Musique fait également parti des rares longs métrages d'animation Disney à ne pas être sorti en DVD (tout comme Mélodie du Sud). Un comble quand on sait que Disney France a mis en place une numérotation qui ne sera jamais complète (La Boîte à Musique est le numéro huit et Mélodie du Sud le numéro neuf). La raison de cette absence est apparemment un problème de droit sur la bande son française du film, bande son où l'on pouvait d'ailleurs retrouver la voix d'Edith Piaf sur le court métrage Johnny Fedora and Alice Bluebonnet. Les américains ont eu plus de chance que nous, le film est bien sortie chez eux mais cette fois tronqué d'un de ses courts métrages, The Martins and the Coys, jugé trop violent et faisant l'apologie des armes à feu!

Si par hasard vous souhaitiez vous procurer une version DVD du film (non censuré), Olikos, du forum Disney Central Plaza et webmaster du site lesgrandsclassique.fr a créer une très belle édition avec vf er vostfr et une magnifique jaquette réalisée par Scamp. Plus d'infos dans la rubrique DVD de fans de son site!

 

img228_02

Mary

WDDPP508

0109make10

1384362706_06a8b6abd6

WDAJS2_02

0109make01

PeterWolf1sm

PeterWolf2sm

PeterWolf4sm
o

Posté par Cobain59 à 13:30 - La Boîte à Musique - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 mai 2008

Milt Kahl

Milt_Kahl_copie
o

La capacité extraordinaire du dessin de Milt Kahl a été reconnue très tôt dans sa carrière à Disney. Son ami animateur et Disney Legend, Monsieur Ollie Johnston se souvient durant la production de Pinocchio, comment un animateur ancien répondit aux dessins de Milt : "Un jour, Freddie Moore, déboule dans mon bureau en disant "Eh, tu devrais voir les dessins (de Pinocchio) que ce type, Milt Kahl a fait : " Walt a  très vite reconnu le talent de Milt et l'a nommé superviseur des animateurs, qui ont donné la vie à Pinocchio.
Des années plus tard, quand Woolie Reitherman directeur du film Merlin l'Enchanteur vit les premiers dessins de Merlin le magicien et de Madame Mim, il se retourna vers Milt et lui dit "Ces dessins sont si beaux, ils pourraient être affichés dans un musée".

pin1_02 Kahl1_02 kahl5_02

Parce que Milt était si bon dans son dessin, il était souvent désigné pour faire les tâches les plus complexes: animer un personnage humain comme Peter Pan, ou Alice dans Alice au Pays des Merveilles ou encore le Prince de La Belle au Bois Dormant. Mais il pouvait aussi animer des personnages animaux comme Bambi ou le Lama de Saludos Amigos ou le lapin, le renard et l'ours de Mélodie du sud.

milt02_02    kahl

Milt est né le 22 mars 1909 à San Francisco, où il arrêta très tôt ses études. Pourtant il poursuivit son rêve de devenir un illustrateur de magazine et de bandes dessinées. Pendant qu'il étudiait l'art avec des artistes locaux, il en profitait pour retoucher des photos et dessiner des scénarios pour le "Oakland Post-Enquirer," puis pour le "San Francisco Bulletin." Il commença alors son propre commerce ce qui était très difficile après la grande dépression. Il vit à cette époque le dessin animé Les Trois Petits Cochons de Disney, et fut ébloui par les possibilités de ce jeune art naissant appelé animation.

Kahl2_02 Kahl_ape_21_02 merlin_lg_02

En juin 1934, Milt postula au Walt Disney Studios, et fut embauché comme assistant animateur sur les courts métrages tels que Mickey's Circus, Lonesome ghosts ou The Ugly Duckling qui gagna un oscar pour le meilleur court métrage animé. Les années suivantes, Milt contribua aux succès de Melody Cocktail ou Le Crapaud et le Maître d'Ecole, Cendrillon, La Belle et le Clcochard, Les 101 Dalmatiens, Le Livre de la Jungle et Les Aventures de Bernard et Bianca entres autres.
Après environ 40 années de travail chez Disney, Milt pris sa retraite en 1976 pour retourner dans sa contrée natale et profiter de son temps libre pour développer d'autres intérêts dans l'art. Il décéda le 19 avril 1987.

o

 

Filmographie :

- Les Joyeux Mécaniciens (1935) (intervalliste)
- Mickey Pompier (1935) (intervalliste)
- Elmer l'Eléphant (1936) (animateur)
- Le Cirque de Mickey (1936) (animateur)
- Blanche Neige et les Sept Nains (1937) (animateur des animaux de la forêt et du prince)
- Les Revenants Solitaires (1937) (animateur)
- Symphonie de Coure de Ferme (1938) (animateur)
- Ferdinand le Taureau (1938) (animateur)
- Le Vilain Petit Canard (1939) (animateur)
- Pinocchio (1940) (directeur de l'animation de Pinocchio et animateur de Jiminy Cricket)
- Bambi (1942) (animateur de Bambi et Pan-Pan)
- Saludos Amigos (1942) (animateur du Lama)
- The Grain that Built a Hemisphere (animateur)
- Education for Death (1943) (animateur)
- The Winged Scourge (1943) (animateur)
- Chicken Little (1943) (animateur)
- Les Trois Caballeros (1944) (animateur)
- The Cold-Blooded Penguin (1945) (animateur)
- La Chasse au Tigre (1945) (animateur)
- Imagination Débordante (1945) (animateur)
- La Castagne (1945) (animateur)
- La Boîte à Musique (1946) (animateur séquence Les Martin et les Blaise)
- Mélodie du Sud (1946) (directeur de l'animation Frère Lapin)
- Mélodie Cocktail (1948) (directeur de l'animation séquences Johnny Pépin de Pomme et Slue Foot Sue)
- Danny le Petit Mouton Noir (1948) (animateur)
- Le Crapaud et le Maître d'Ecole (1949) (directeur de l'animation)
- Cendrillon (1950) (directeur de l'animation Cendrillon, le Prince, le Grand Duc et la Bonne Fée)
- The Brave Engineer (1950) (animateur)
- Alice au Pays des Merveilles (1951) (directeur de l'animation Alice)
- Peter Pan (1953) (directeur de l'animation Peter Pan, Wendy et les Garçons Perdus)
- Le Lac Titicaca (1955) (animateur)
- La Belle et le Clochard (1955) (directeur de l'animation Lady et le Clochard)
- La Légende de Sleepy Hollow (1958) (animateur)
- La Belle au Bois Dormant  (1959) (animateur Aurore, Prince Philippe et Roi Hubert)
- Les 101 Dalmatiens (1961) (directeur de l'animation Pongo et Roger)
- "Disneyland" (6 épisodes, 1956-1961)
   - Our Unsung Villains (1956) (animateur)
   - All About Magic (1957) (animateur)
   - Disneyland, the Park/Pecos Bill (1957) (animateur)
   - Four Fabulous Characters (1957) (animateur)
   - Inside Donald Duck (1961) (animateur)
   - Kids Is Kids (1961) (animateur)
- Merlin l'Enchanteur (1963) (character designer et animateur de Merlin, Sir Hector et Kay)
- Mary Poppins (1964) (animateur)
- Le Livre de la Jungle (1967) (directeur de l'animation Shere Khan)
- Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel (1968) (directeur de l'animation Tigrou)
- Les Aristochats (1970) (directeur de l'animation Monsieur Hautecourt)
- L'Apprentie Sorcière (1971) (animateur)
- Robin des Bois (1973) (directeur de l'animation Robin, Petit Jean et le Shérif de Nottingham)
- Les Aventures de Bernard et Bianca (1976) (directeur de l'animation Madame Médusa)
- Les Aventures de Winnie l'Ourson (1977) (directeur de l'animation Tigrou)
- Taram et le Chaudron Magique (1985) (character designer)

o

Disney Family Album : partie 01 - partie 02 - partie 03

Pencil test Pinocchio

Pencil test Les Aventures de Bernard et Bianca

 


Posté par Cobain59 à 12:49 - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2008

La Belle et le Clochard

 La_Belle_et_le_Clochard_logo

 

1955_c10_0215ème long métrage des Walt Disney Animation Studios, Lady and the Tramp (La Belle et le Clochard) est le premier film des studios mettant en scène nos amis les chiens. Dès le milieu des années 30, convaincus de l'avenir des longs métrages d'animation, Walt et Roy Disney négocièrent les droits d'adaptation de nombreux livres pour enfants, principalement des contes et légendes européennes (Blanche Neige et les Sept Nains, Pinocchio, Cendrillon, Alice au Pays des Merveilles et Peter Pan). La Belle et le Clochard fut qant à lui le tout premier films d'animation des studios à être issu d'un scénario original signé du grand Joe Grant.

Joe est entré aux studios Disney en 1933, on le connaît surtout pour sa création du personnage de la sorcière dans Blanche Neige et pour le scénario de Dumbo. En 1943, Joe Grant propose un premier storyboard du film à Walt Disney qui le met de côté, jugeant l'histoire trop centré sur le personnage de Lady et manquant cruellement d'action. Pendant ce temps Mary Blair commenca en parallèle la mise en image du récit avec une série de dessins à l'aquarelle. Quelques années plus tard, Walt Disney lut dan le magazine Cosmopolitan un récit intitulé Happy Dan, le chien cynique. L'histoire écrite par Ward Green lui plut beaucoup : l'idée germa d'associer cet effronté à la douce Lady de Joe Grant. La période de restrictions liées à la Seconde Guerre Mondiale reporta encore le projet. Grâce au succès commercial de Cendrillon en 1949, le studio reprit la production des longs métrages. Mais un différend avec Walt Disney poussa Joe Grant à quitter le studio en 1949. Disney demanda à Ward Green d'écrire une nouvelle histoire plus romancée. Le livre publiée en 1953 sous le titre La Belle et le Clochard servit de base à l'équipe de scénaristes (Erdman Penner, Joe Rinaldi, Ralph Wright, Winston Hbler, Ted Sears, Milt Banta et Bill Peet.

La Belle et le Clochard fut le premier film d'animation au format CinemaScope (2,55:1). Depuis 1953, de nombreux films sortaient sous ce format pensant alors ainsi concurrencer la télévision (ils croyaient à l'époque que les gens ne viendraient plus au cinéma mais regarderaient les films sur leur petit écran). Cette décision fut prise au beau milieu de la production, les artistes durent alors élargir de nombreux décors en peignant minutieusement de chaque côtés des peintures. Ce film fait également parti des favoris de Walt Disney, la ville où se déroule l'action étant fortement inspiré de Marceline, la ville où il passa une grande partie de son enfance.

La Belle et le Clochard fut un succès dès sa sortie en 1955, il n'eut pas les même problèmes qu'Alice au Pays de Merveilles ou Peter Pan qui furent descendus par la critique, ici tout le monde fut d'accord pour dire que les studios Disney venaient de créer un nouveau chef-d'oeuvre !

 

 

img307_02

img313_02

img311

img312

03

img223

tramp1

tramp2

0117lady05

0117lady04

165

166

img309

img310

L_T_1
o

Posté par Cobain59 à 15:12 - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2008

Marc Davis

Marc_Davis

Animateur, artiste, imaginieur, Marc Davis a utilisé son génie à aider Walt Disney à réaliser ses rêves, des dessins animés au premier parc à thème mondial: Disneyland. Sur ses années à Disney, Marc a dit " j'ai rarement été juste confiné à l'animation. Je travaillais sur des idées, et j'aimais concevoir des personnages, qu'ils soient utilisés pour l'animation ou pour n'importe quel autre média."

dalmatian_a_b  dalmatian_b_b  dalmatian_c_b  dalmatian_d_b  dalmatian_e_b
Recherches pour le personnage de Cruella d'Enfer dans Les 101 Dalmatiens

Marc est pourtant connu pour son travail sur les femmes animées comme la terrible Cruella d'Enfer dans Les 101 Dalmatiens, ou Maléfice dans La Belle au Bois Dormant ou encore Clochette dans Peter Pan. Quand on demandait à Marc quelle était l'héroïne qui lui plaisait le plus, il répliquait "chaque personnage féminin que j'ai crée a son propre style unique, je les aime toutes, mais chacune à sa façon".
Marc est né le 30 mars 1913 à Bakersfield en Californie, où son père été engagé sur les terrains pétrolifères. Cela a conduit Marc à suivre ses parents et à suivre aussi des cours dans plus d'une vingtaine d'écoles pendant sa jeunesse. Après le lycée, il s'inscrivit au Kansas City Art Institute, puis ensuite au California School of Fine Arts à San Francisco et enfin au Otis Art Institute à Los Angeles. Pendant ses études, Marc passait des heures au zoo à dessiner des animaux, ce qui devint une de ses spécialités. L'histoire dessinée pour Bambi, est toujours considérée comme une étude des personnage la plus fine jamais réalisée aux Walt Disney Studios.

marycraig5_02davis01_02rose_b_h_02_02
Marc Davis et Mary Craig travaillant sur La Belle au Bois Dormant

Marc a rejoint la société Disney en 1935 comme apprenti animateur sur Blanche Neige et les Sept Nains puis fut déplacé sur les dessins préparatoires et le design des personnages de Bambi puis de Victory Through Air Power. Il anima aussi des personnages dans Mélodie du Sud, Cendrillon, Alice au Pays des Merveilles ou bien des courts métrages comme African Diary, Duck Pimples ou Toot, Whistle, Plunk, and Boom.

Il fut transféré plus tard au département du développement de l'organisation et du design Disney connu aujourd'hui comme la Walt Disney Imagineering. Il fut l'un des premiers imaginieurs et il contribua grandement aux histoires et aux personnages des concepts qui formèrent les attractions "Enchanted Tiki Room", "It's a small world", "Pirates of the Caribbean", "The haunted Mansion" ou "Jungle cruise".

018  017_02  _015_02
Dessins d'études pour l'attraction Pirates des Caraïbes (plus de dessins sur Disney and More)

 

Après 43 ans de travail aux studios, Marc prit sa retraite en 1978, mais continua à donner son point de vue d'expert sur les développements d'EPCOT et de Tokyo Disneyland. Sa femme Alice a dessiné les costumes pour les audios animatroniques de Pirates des Caraïbes ou It's a small world, et a longtemps été avec son mari, une supporter du California Institute of the Arts qui avait été fondé par Walt Disney. Marc Davis est décédé le 12 janvier 2000 à Glendale en Californie.

o

Filmographie (en tant qu'animateur) :

- Snow White and the Seven Dwarfs (1937) (assistant animator)
- Bambi (1942) (animator)
- African Diary (1945) (animator)
- Song of the South (1946) (directing animator)
- Fun & Fancy Free (1947) (character animator)
- The Wind in the Willows (1949) (character animator)
- The Adventures of Ichabod and Mr. Toad (1949) (character animator)
- Cinderella (1950) (directing animator)
- Alice in Wonderland (1951) (directing animator)
- The Little House (1952) (animator)
- Peter Pan (1953) (directing animator)
- Adventures in Music: Melody (1953) (animator)
- Adventures in Music: Toot Whistle Plunk and Boom (1953) (animator)
- "Disneyland" (animator) (2 episodes, 1955-1957)
    - All About Magic (1957) TV episode (animator)
    - The Story of the Silly Symphony (1955) TV episode (animator)
- Sleeping Beauty (1959) (directing animator)
- One Hundred and One Dalmatians (1961) (directing animator)
- The Madcap Adventures of Mr. Toad (1975) (animator)

o

 

Disney Family Album : partie 01 - partie 02 - partie 03

o

 

o

Posté par Cobain59 à 16:00 - Permalien [#]
Tags : , , , ,